Le « mois blanc »

Le « mois blanc » c’est quoi ??

C’est un mois ou vous ne dépensez absolument rien de rien à part vos prélèvements obligatoires et vos factures.

Pendant ce mois blanc on vide tous les placards, cela permet aussi de faire un vide pour commencer un stock intelligent par la suite.

Si on a du congelé on mange tous, on le vide entièrement sans exception. Si vous avez beaucoup de pâtes, ou de riz, ou de farine ou de sauce, on fait ça pendant un mois.

Si vous n’avez pas de viande en stock, utiliser des épices pour donner du goût, on peut largement se passer de viande pendant un mois.

 

Accordez-vous 50€ en cas de besoin quand même pour les enfants, du jambon, des yaourts, pâtes, pomme de terre et riz si vous n’avez pas de stock. Faites du simple et basique.

Ne faites principalement que des achats uniquement gratuits ou presque grâce à vos 50€.

Vous aurez suffisamment de yaourts, fromages pour tenir un mois grâce à toutes les offres disponibles. Pensez au bon de réduction et aux applications mobiles.

Créer et inventer des recettes pour tous cuisiner.

N’achetez aucun extra (vêtements, jouets, produits de beauté ou d’entretien) ni aucune sortie payante. Il y a en beaucoup de gratuite il suffit juste de chercher un peu. Vous pourrez réduire votre découvert largement de moitié voir entièrement suivant votre rythme de dépense. Je vous conseille de faire cela deux ou trois mois dans l’année si vous êtes tendu niveau budget.

C’est un mois dur, souvent très tendu aussi pour le mental, mais vous verrez que cela fait un bien fou à la fin du mois.

Soyez très très strict sur les 50€. C’est 50€ point final. Et pas un centime de plus.

Alors, oui c’est dur, oui ça va être un mois compliqué, mais vous n’avez plus le choix. Cela permet vraiment de bien se remettre à flot financièrement, ou au moins, de bien remonter les finances.

N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul, que beaucoup de monde est dans votre cas et qu’un budget il faut apprendre à le tenir, ce n’est pas forcément  instinct. C’est comme tous, il faut apprendre, accepter de ne pas savoir faire et surtout accepter l’aide nécessaire dans ce moment difficile.